Durag Louis Vuitton : Mythe ou réalité ?

Durag Louis Vuitton : Mythe ou réalité ?

Durag Louis Vuitton : Mythe ou réalité ?

Exemplaire d'un durag Louis Vuitton

 

Louis Vuitton est une manufacture de haute couture française réputée pour ses malles de luxe originellement et accessoirement pour, sa maroquinerie, son prêt à porter (vêtements et chaussures), ses montres, ses bijoux, ses vêtements et bien d’autres accessoires. Leur monogramme « LV » qui nous est assez familier, est présent sur la plupart de leurs produits, et nombreux sont ceux qui décident d’acquérir leurs créations. Pour conquérir et établir sa présence dans la Street Culture, Louis Vuitton s’est associé et a collaboré avec de nombreuses personnalités et marques de renom, comme la NBA ou Kanye West. De ces unions, sont engendrés des nouvelles collections ou des produits en série limité. L’exemple parfait et qui a fait l’actualité en 2020 est la collaboration entre Virgil ABLOH, le directeur artistique actuel de Louis Vuitton et le styliste Nigo. Cependant, de toutes les créations recensées, il y a un accessoire qui ne fait pas encore parti de leur catalogue : Le Durag Louis Vuitton.

 

Virgil Abloh et Nigo ensemble

Virgil ABLOH et Nigo

 

Durag Louis Vuitton : une inspiration de la Street Culture

 

Ce n’est un secret pour personne que beaucoup de maisons de mode parmi les plus célèbres du monde ont longtemps été inspirées par des influences musicales. Dans les années 80, les gants en dentelle et les corsets de Madonna ont donné une nouvelle orientation à Jean Paul Gaultier. Ces dernières années, certains des visages les plus en vue de l’industrie de la musique sont des artistes hip-hop célèbres et, à ce titre, le style vestimentaire caractéristique de ce genre est devenu une référence permanente pour de nombreuses marques de créateurs. Si des marques telles que Gucci, Louis Vuitton et leurs homologues ont été lentes à s’imposer, il est indéniable que le hip-hop, en tant qu’esprit du temps, a activement mené l’industrie du vêtement vers une direction plus décontractée, inspirée du streetwear (casquette, durag, wavecap).

 

 

Du minimalisme à l’extravagant

 

Ces changements de directives artistiques se sont traduits par un passage du minimalisme au maximalisme. Chez Louis Vuitton, dans les années 2010, les logos LV n’étaient pas seulement réservés pour une ou deux boucles de ceinture, mais devenaient presque un papier peint qui couvrait les vêtements de la tête aux pieds. D’autres créateurs ont suivi le mouvement comme Balenciaga, Versace, Burberry ou autres. Le succès de la marque s’explique en partie par le comportement de certains acteurs de la scène urbaine qui veulent exposer leur richesse et leur réussite financière, naturellement en portant des marques assez onéreuse et très visuelles. La prolifération des produits dérivés s’en est accentuée comme le prouve, l’apparition de durag Louis Vuitton un peu partout sur le web.

 

Les grandes maisons de couture s’inspirent du Hip-Hop

 

Si les créateurs haut de gamme ont pris le temps de s’habituer à l’influence du Hip-Hop sur la mode, ce mouvement a longtemps célébré et été inspiré par les créateurs haut de gamme. En voici un exemple : Dapper Dan. Le célèbre tailleur de New York, qui s’est imposé sur la scène de la mode hip-hop dans les années 80 et 90, a utilisé de fausses impressions Gucci (entre autres) dans nombre de ses créations pour des clients tels que Salt-N-Pepa, LL Cool J et d’autres encore. C’est ainsi qu’Alessandro Michele de Gucci a reconnu le génie créatif de ces créations et a contacté Dapper Dan en 2018 pour créer une collection pour la maison italienne.

 

les rappeurs Travis Scott et Soulja boy qui portent tous les deux un durag de la marque Gucci

Travis Scott et Soulja Boy – L’assimilation des marques de luxe dans la culture Hip Hop

Qui était Louis Vuitton ?

La jeunesse de Louis Vuitton

 

Louis Vuitton est né dans une famille ouvrière ; son père était fermier et sa mère modiste. À l’âge de 10 ans, sa mère décède et son père se remarie très vite. L’histoire raconte que sa nouvelle belle-mère n’était pas très gentille et qu’elle est l’une des raisons pour lesquelles Louis a décidé de quitter sa ville natale. Arrivé à Paris, il a 16 ans et a bientôt l’occasion de faire son apprentissage dans l’atelier de fabrication et d’emballage de Monsieur Maréchal, où il travaillera pendant 17 ans. Rapidement, Louis se fait une réputation d’être l’un des meilleurs dans ce domaine.

 

représentation du fondateur de la marque Louis Vuitton

Le succès des boîtes et des bagages

 

En 1854, il épouse Clemence-Emilie Parriaux, avec qui il fondera plus tard une famille. La même année, il quitte Monsieur Maréchal pour ouvrir son propre atelier de fabrication et d’emballage de boîtes à Paris. Ce premier magasin est situé au 4 rue Neuve-des-Capucines à Paris, en France, et marque le début officiel de l’activité de Louis Vuitton. L’enseigne à l’extérieur du tout premier atelier de Louis Vuitton se lit comme suit « Emballe en toute sécurité les objets les plus fragiles. Spécialisé dans l’emballage des articles de mode ». Avec son propre atelier, il a commencé à réaliser ses propres créations et dessins.

 

La contrefaçon des produits Louis Vuitton

 

Pour la deuxième année consécutive, les produits Louis Vuitton ont occupé la première place en matière de contrefaçon de produits de luxe.

Entrupy, une société qui authentifie les produits des marques de luxe, affirme dans son tout premier rapport sur « l’état du faux » que globalement 90 % des produits vendus en 2018 ont été jugés authentiques. Ce qui signifie que  10 % des produits soient faux ? Parce que seulement 85 % ont passé le test d’authenticité en 2017. Donc, les choses s’améliorent.

Parmi les contrefaçons identifiées par Entrupy, 50,9 % étaient des produits Louis Vuitton. Gucci arrive en deuxième position avec 13,5 %, et Chanel en troisième position avec 12,3 %. Gucci et Chanel ont échangé leurs places sur la liste entre 2017 et 2018, selon Entrupy.

Pourquoi Louis Vuitton est-il si apprécié des faussaires ? Selon Entrupy, les contrefacteurs ont la tâche plus facile par le fait que la marque a relativement peu changé depuis sa création il y a 150 ans. Et parce que Louis Vuitton a produit de nombreux styles identiques et utilise les mêmes matériaux décennie après décennie, les mauvais acteurs (alias les contrefacteurs) ont eu plus de temps pour développer des répliques quasi parfaites.

 

L’avenir incertain du durag Louis Vuitton

 

Bien que la maison Louis Vuitton ait collaboré avec un certain nombre de marques et diverses célébrités, elle n’a jamais conçu et commercialisé un accessoire capillaire tel que le durag Louis Vuitton. Toutes ces répliques que vous apercevez sur internet, constituent ce qu’on appelle des contrefaçons et ne sont pas de véritables produits Louis Vuitton. Toutefois, nous savons que le Street Culture et le monde du luxe s’inspirent mutuellement. Peut-être qu’un jour le Durag Louis Vuitton finira par voir le jour, pour le plus grand bonheur des adeptes de la célèbre marque. En attendant, certains se contentent à tort ou à raison des faux durag Louis Vuitton.

 

Modèle d'un durag Louis Vuitton

Durag waves : Le Tsurag, une variante du durag, conçue spécifiquement pour les adeptes des 360 waves

Durag waves : Le Tsurag, une variante du durag, conçue spécifiquement pour les adeptes des 360 waves

Durag waves : Le Tsurag, une variante du durag, conçue spécifiquement pour les adeptes des 360 waves

Le TsuRag est un durag sans lanières qui a été créé pour pallier aux problèmes causés par le durag traditionnel. Le TsuRag utilise un système d’attache unique de type « front-to-back » et « back-to-front ». Ce procédé remplace la ficelle qui est tristement célèbre pour ses maux de tête et ses marques de lignes laissées sur le front.

Contrairement aux attaches du durag traditionnel, celles du TsuRag sont multifonctionnelles. La queue se retourne et s’enroule autour de la tête, offrant ainsi un soutien supplémentaire pour le développement des waves, même dans les zones difficiles à onduler. Le Tsurag peut également être utilisé pour les tresses, les dreadlocks et à peu près tous les styles qui nécessitent un entretien.

 

Qui est à l’origine de ce durag waves ?

 

Parmi ses amis, Aaron Henry a toujours été celui qui voulait avoir « la prochaine grande idée ». À 16 ans, il a reconstruit un piège à souris qui joue de la musique lorsqu’un spécimen était capturé. L’idée n’a pas vraiment pris son envol. Puis en décembre 2010, l’enthousiasme d’Henry pour les waves, une coiffure qui selon lui a été très appréciée par la gent masculine au début des années 90. Il affirme avoir découvert le durag après être tombé sur une sorte de capuchon rose en tissu, étrangement cousu et présent dans le tiroir à accessoires de sa femme. C’est ainsi qu’il imagina par la suite les prémices d’un nouveau type de durag waves.

La solution d’Henry se développera au cours des six mois suivants et s’avérera être sa meilleure invention à ce jour : un remake du « do-rag » qu’il a baptisé le Tsu-Rag.

 

Cette marque de durag waves qui a failli s’appeler « Tsunami »

 

« Au début, je me suis dit : si vous voulez obtenir les meilleures waves semblables à un tsunami, adoptez le Tsunami Rag », nous explique Henry lors d’une interview. Cependant, la catastrophe au Japon s’est produit peu de temps après, ce qui a poussé Henry à rayer le mot « Tsunami » de tout son plan marketing et à changer le nom de la marque par « Tsu ».

 

La solution du Tsurag, le durag pour les waves

 

Le Tsurag est constitué de larges bandes velcro au niveau des attaches, qui lui permettent de rester en place toute la nuit, sans concentrer la compression autour de la tête. L’idée était une astuce ingénieuse et proposait une solution aux possibles problèmes dont il avait entendu parler sur des sites et forums destinés aux passionnés de 360 waves. Les plus récurrentes des plaintes des wavers qui concernaient le traditionnel « do-rag » ou « durag », étaient centrées sur ses lanières qui provoquaient des profondes entailles sur le front lorsqu’elles étaient attachées.

 

Illustration d'un Tsurag de couleur grise, un couvre-chef imaginé spécialement pour ceux qui détiennent les 360 waves

 

Les caractéristiques du Tsurag

 

L’objectif de ce durag waves réinventé par Henry est de maintenir en place et de favoriser la formation de waves profondes et régulières. Il a commencé avec un design similaire au « do-rag » original, mais quelques modifications simples ont permis à sa création de se démarquer. « J’ai en fait amélioré la fonction de la queue », explique Henry, en décrivant le velcro présent à chaque coin de la queue, qui s’enroule autour et se fixe à l’avant de la tête, ajoutant un support supplémentaire pour maintenir le durag en place. Son nouveau design, fabriqué à base de fibres élastiques, ne laisse aucune trace, de sorte qu’il peut être porté jusqu’au moment précédant par exemple, une réunion ou un entretien, explique le créateur.

 

Guide pour mettre le durag waves, dit le Tsurag

 

Le parcours d’Aaron Henry pour créer le Tsurag

 

Henry a effectué un investissement de 12 000 dollars pour mettre en place son projet. « En travaillant au New York Times, dans le Garment District, je profitais de ma pause-déjeuner pour aller acheter du matériel et me renseigner sur les fabricants », dit-il. Henry a également trouvé des conseils auprès d’un célèbre chapelier d’Harlem qui l’a aidé à concevoir un prototype. S’ensuit le perfectionnement de son nouveau durag waves, pour lequel il a obtenu un brevet provisoire et fait fabriquer 300 pièces qu’il a fait essayer à ses amis, à sa famille et aux salons de coiffure locaux.

 

Un durag waves qui plaît à la communauté

 

« J’étais dans un salon de coiffure, et il y avait un homme et son fils qui se coiffaient. Quand ils eurent fini, le fils dit : « Regarde, papa, mes waves sont meilleures que les tiennes ». Et je me souviens avoir eu un grand sourire et d’avoir pensé, je suis vraiment sur quelque chose là, de voir un père et son fils s’y mettre, en comparant leurs vagues », raconte Henry.

Les Tsu-rags d’Henry ont plus que séduits les amateurs de waves pour lesquels il les a conçus à l’origine. « Au début, c’était pour les waver« , explique Henry, « mais il y a plusieurs façons de les porter », explique-t-il, décrivant des variations pour les mèches, les tresses, les dreadlocks et plusieurs autres styles capillaires féminins.

 

Le Durag pour 360 waves : Guide d’achat

Le Durag pour 360 waves : Guide d’achat

Le Durag pour 360 waves : Guide d’achat

Le durag (ou doorag) est bien plus qu’un simple accessoire de mode. Il peut vous servir de bien des façons différentes. C’est à vous qu’il appartient d’en tirer le meilleur parti. Il peut faciliter la formation de waves, améliorer la texture des cheveux et prévenir leur chute. Par conséquent, pour obtenir le durag parfait, vous devez tenir compte de certains éléments. Dans cette section, nous allons énumérer les éléments que vous devez prendre en compte dans l’acquisition d’un durag.

 

Le type de tissu définit la fonctionnalité du Durag

 

Lorsqu’il s’agit de fabriquer des durag, les entreprises utilisent essentiellement trois types de tissus. Ils sont utilisés seuls ou en combinaison les uns avec les autres. Ils comprennent le velours, la soie et le polyester, chacun d’eux ayant ses avantages ainsi que leurs limites.

 

Durag en velours

 

le durag de couleur orange nouée à l'arrière

 

Le velours est un matériau lisse et doux, c’est pourquoi il est supérieur aux autres en termes d’esthétique. Cependant, lorsqu’il s’agit de fonctionnalité, en particulier de faciliter la formation de vagues (waves), il n’est pas aussi performant. Le durag de velours ne fournit pas cette capacité de compression qui est la clé de la formation des vagues (waves). Il n’est pas très performant quand on l’utilise dans la phase de wolfing. Par contre, le velours, en termes d’esthétisme et de style reste un excellent choix.

 

Durag en polyester

 

le durag de couleur verte conçu avec du polyester

 

D’autre part, il y a le polyester dans lequel plusieurs fibres subissent un tissage pour produire un tissu. Le satin est l’un des tissus de polyester les plus utilisés dans les durag. Peu onéreux, ce tissu possède d’excellentes propriétés de compression, mais n’a pas un bel aspect. De plus, lorsqu’ il fait assez chaud en été, cela rend difficile son port à l’extérieur. Il absorbe également les produits que vous appliquerez sur votre cuir chevelu. Cependant, en ce qui concerne sa fonctionnalité, il ne déçoit pas. C’est un matériau parfait pour entraîner vos cheveux à s’aplatir, surtout en période de wolfing.

 

Durag en soie

 

La soie est la troisième matière qui possède probablement tout ce dont un durag a besoin, mais elle est chère en termes de prix.

En fin de compte, c’est vous, en fonction de vos besoins, qui décidez du type de durag que vous souhaitez obtenir. Par conséquent, avant d’effectuer l’achat, réfléchissez bien pour ne pas le regretter plus tard.

 

La respirabilité du du rag : pour un cuir chevelu sain

 

Vos cheveux et votre cuir chevelu, comme toutes les autres parties du corps, ont besoin d’air pour rester frais. Votre cuir chevelu commence à transpirer s’il ne reçoit pas l’air nécessaire. Cela entraîne une perte d’humidité de vos cheveux et peut les laisser grossiers et rêches. Cela produit également une odeur nauséabonde qui est très désagréable.

Pour éviter ce problème, vous devez donc veiller à vous procurer un durag qui permet une ventilation maximale. Un tissu avec une ventilation adéquate permet à l’air d’entrer et de sortir. Il ne se contente pas de garder le cuir chevelu au sec, mais le refroidit également, ce qui est bon pour la santé de votre cuir chevelu. Par conséquent, pour éviter de vous retrouver avec un cuir chevelu malodorant, choisissez un tissu qui vous laisse respirer.

 

Les sangles du Durag : pour plus de commodité

 

Les lanières du durag vous aident à l’attacher à l’arrière de votre tête. Toutefois, pour accomplir cette tâche, ces sangles doivent être suffisamment longues. Cependant, si elles ne sont pas assez longues, même si vous avez réussi à les attacher derrière la tête, cela vous serrera la tête. Par conséquent, avant de vous lancer dans l’achat d’un durag, assurez-vous que les attaches sont suffisamment longues pour pouvoir être nouées sans vous serrer la tête. De plus, de longues sangles vous permettent de faire un double enroulement, ce qui augmente la capacité de compression du durag. Par conséquent, il favorise le processus de formation des waves.

 

Qualité du tissu du durag : pour un meilleur confort

 

Pour ce qui est du wolfing, il faut bien plus qu’un simple durag. Il faut également appliquer des produits capillaires, notamment des cires, des huiles et des baumes spécialement conçus pour favoriser la formation des 360 waves. Vous avez donc besoin d’un tissu qui n’absorbe pas ces produits. Pour ce faire, vous devez disposer d’un tissu de qualité supérieure. Vous pouvez juger de la qualité du tissu en comparant sa douceur et sa souplesse. De plus, il doit être légèrement extensible pour s’adapter à chaque tête.

 

Le Design et la couleur du Durag : un plus pour se différencier

 

Pour avoir des waves, vous devez porter un durag la plus grande partie de la journée possible. Si l’esthétique ne vous convient, vous pourriez avoir moins envie de le porter. Par conséquent, un design élégant n’est pas une option, mais une nécessité. Les fabricants proposent une variété de couleurs et de motifs pour une seule version de durag. Certains sont unicolores, tandis que d’autres ont des motifs unis. Les prix peuvent varier en fonction de la complexité du design. Par conséquent, à moins que vous n’ayez pas suffisamment d’argent pour acheter plusieurs durag, je vous suggère d’opter pour ceux unis qui sont, dans la plus part du temps, les moins chers.

 

Comment le Du rag permet d’avoir des 360 waves ?

 

Pour réaliser des 360, 540 ou 720 waves parfaites, il faut discipliner ses cheveux d’une certaine manière. Vous devez les allonger afin de créer un motif ondulé qui donne l’aspect d’une vague. Pour ce faire, il faut toutefois tailler et brosser les cheveux régulièrement.

Le problème, c’est le maintien des cheveux en place, par exemple lorsque vous dormez. C’est là que le durag entre en jeu. Il permet la compression. Le port d’un durag retient l’hydratation et maintient la progression après chaque séance de brossage. Il comprime les cheveux. De plus, il permet non seulement de conserver votre coiffure intacte, mais aussi d’améliorer la texture des cheveux.

Par conséquent, pour obtenir des ondulations parfaites, vous devez porter un doorag, afin qu’il puisse former vos cheveux selon le modèle d’angle souhaité (180 waves, 360 waves, 540 waves et 720 waves).

 

Wave Cap ou Du rag ?

 

 

présentation d'un lot de trois wavecap et d'un durag

 

La wavecap et le durag sont tous deux utilisés pour entraîner les cheveux à faire des vagues. Cependant, la Wavecap n’a d’autre but que d’augmenter la compression, surtout en période de Wolfing. Tandis que le durag peut servir à plusieurs autres fins.

La wavecap ne détient pas de lanière, mais un élastique tout comme les bas de contention. Cependant, sa conception favorise l’ondulation. Le doorag, en revanche, ressemble plus à une écharpe qui couvre une plus grande surface de la tête. En plus de favoriser la formation des waves, le durag empêche la perte des cheveux, évite la poussière, et surtout, a l’avantage d’être utilisé comme accessoire de mode. Par conséquent, s’il fallait choisir, le durag est un bien meilleur choix en raison de ses fonctionnalités diverses. Toutefois la wavecap et le durag s’utilisent généralement de manière complémentaire.

 

Différence entre le Durag sans couture et le Durag activateur de waves

 

Le problème le plus courant avec les doorag, c’est leur doublure, au niveau de la de couture centrale, qui laisse une ligne sur les cheveux quand on l’enlève.

Toutefois, pour éviter ce problème, certaines entreprises fabriquent des « durag sans couture ». Ces doorag sont constitués d’une seule pièce de tissu plutôt que de plusieurs pièces cousues ensemble. Par conséquent, ces durag ne présentent pas cette ligne centrale qui déstructure le motif de la coiffure.

D’autre part, le doorag activateur de waves est conçu de telle manière qu’il répartie la compression de façon uniforme pour obtenir un motif d’ondes plus profondes et plus régulières. Ce qui est intéressant, c’est qu’un durag activateur de waves peut aussi être fabriqué sans couture.

En fin de compte, ces deux durags ont été conçus pour favoriser la formation de vagues. C’est à vous de décider quel mécanisme convient à la texture de vos cheveux.

 

Petit conseil : utiliser un durag activateur de waves, ne signifie pas que les waves se formeront toutes seules. Le brossage est un impératif pour obtenir les 360 waves (ou autres angles).

Le choix du Durag n’est pas anodin, surtout avec la quantité d’offres sur Internet. Le durag constitue un élément essentiel de votre arsenal et peut définir, dans une large mesure, la façon dont vos waves se produiront.

Du foulard au durag femme

Du foulard au durag femme

Du foulard au durag femme

Né au temps de l’esclavage, puis récupéré par les femmes noires, le foulard qui est à l’origine du durag femme, est aujourd’hui une expression de style et d’identité.

Le foulard a subi plusieurs variations au cours de l’histoire. Ce couvre-chef tire son origine des tissus qui ornaient les têtes des femmes de l’Égypte ancienne et de l’Afrique subsaharienne. Il en est venu à représenter la lignée culturelle et historique que les Noirs américains ont entretenue avec le continent africain. Il est également devenu un puissant symbole de la beauté noire qui a été longtemps opposée à la féminité de la femme blanche.

 

Le foulard : l’ancienne version du durag femme

 

Au départ, le foulard n’était pas censé être l’expression de la résistance ou de la beauté des Noirs. Comme une insulte offensive née du racisme et de la suprématie blanche, il a été approprié par les personnes noires dont on cherchait à ignorer l’humanité. L’historienne Helen Bradley Gabriel explique que le symbolisme et les fonctions du foulard ont acquis un paradoxe de sens qui n’a pu être créé que dans le creuset de l’esclavage américain et de ses conséquences. En examinant les témoignages d’esclaves de cette période, Bradley Gabriel conclut que, bien que le foulard ait été assimilé à des significations et des objectifs différents au fil du temps, ce sont finalement les descendants des esclaves qui ont déterminé sa signification et son utilisation pour les générations futures. L’exemple le plus parlant est l’utilisation de nos jours, de cet accessoire capillaire : le durag femme

 

Portrait d'une femme noire portant un foulard de couleur noire

 

Une loi pour dévaloriser les cheveux des femmes noires

 

Avant la révolution américaine, les colonies européennes ont promulgué des lois pour distinguer les esclaves africains de leurs populations blanches en plein essor. Le but de cette législation était de consacrer la supériorité des Européens et un système économique qui exploitait le travail des esclaves africains. Sous domination britannique, la Caroline du Sud a adopté une loi « The Negro Act of 1975 ». Celle-ci énumérait le type de vêtements que les Noirs étaient autorisés à porter, interdisant par exemple tout ce qui était plus extravagant que « les tissus de couleur noir, le lin bleu, ou les plaids écossais ». Le gouverneur Esteban Rodriguez Miró de Louisiane, qui était encore une colonie espagnole, a fait passer un décret gouvernemental qui exigeait que les femmes noires portent leurs cheveux attachés dans un foulard ou un tignon. En outre, les femmes noires ne pouvaient pas porter les mêmes bijoux que les femmes blanches.

 

L’inquiétante attirance des femmes noires

 

L’obligation du port du foulard

 

Le gouverneur Miró était également préoccupé par l’attrait croissant des femmes créoles et biraciales, souvent appelées mulâtres, par des hommes d’origine européenne. En imposant le port du foulard, on voulait décourager les propriétaires de plantations et les maîtres d’esclaves de poursuivre les femmes qui étaient considérées comme inférieures à eux. En Afrique du Sud, des lois similaires ont été adoptées à la demande de maîtresses d’esclaves qui estimaient que le port du voile empêcherait les hommes blancs d’être attirés par des esclaves noires.

 

Une volonté de réprimer la beauté de la femme noire

 

Lors d’un entretien avec l’animateur radio sud-africain Eusebius McKaiser, l’économiste-sociologue Hlonipha Mokoena a souligné que ces lois avaient été faites au nom des femmes blanches. Celles-ci estimaient que les esclaves ayant différentes nuances de couleurs de peau et de nombreuses textures de cheveux, étaient une distraction pour les hommes blancs. Il y a des rapports et des exemples de femmes blanches qui rasent presque de force les cheveux d’esclaves noirs, avait déclaré Mokoena. Les femmes blanches se plaignaient que lorsqu’elles marchaient avec leurs esclaves, les hommes blancs ne savaient plus distinguer l’esclave de la maîtresse. Il était donc préférable d’avoir des femmes noires avec un foulard sur la tête.

 

Portrait d'une femme noire portant un foulard de couleur jaune

 

Une volonté politique : endiguer une éventuelle rébellion des esclaves noirs

 

Dans le Sud d’avant la guerre, les femmes noires asservies étaient obligées de porter un foulard ou un couvre-chef comme élément de leur uniforme. Si le tissu protégeait leurs cheveux des poux et de la transpiration lorsqu’elles travaillaient sous un soleil de plomb, il était également utilisé pour désigner leur statut d’infériorité. Les esclaves et les mulâtres blancs devaient également porter un couvre-chef pour ne pas passer pour des blancs. Les craintes concernant les conséquences de la violente convoitise des hommes blancs coïncidaient avec les soupçons d’une éventuelle rébellion noire. La réglementation du code vestimentaire de la population noire a permis à la société blanche de se sentir en contrôle et d’exercer son droit de réprimer toute désobéissance civile ou infraction à la loi perçue.

 

Le foulard : l’image d’une maman

 

Le voile fut associé à la représentation des femmes noires comme des « mamans » répondant aux besoins de leurs maîtres et maîtres blancs. Beaucoup de publicités ont popularisé l’image des femmes noires en tant que figures impertinentes, mais maternelles. Mais les efforts pour lier le code vestimentaire des descendants africains à leur statut inférieur sous la suprématie blanche ont créé un environnement où les esclaves ont adopté des moyens innovants pour s’exprimer sous la tyrannie de leurs maîtres. Ce qui était utilisé pour renforcer la supériorité de la société blanche est devenu un fier marqueur d’identité. Le foulard est rapidement devenu un moyen pour les femmes noires de se réapproprier leur propre sens de l’humanité.

 

Les débuts du défrisage capillaire

 

Au début du 20ème siècle, les premiers défrisants chimiques ont été introduits dans les soins capillaires pour les Noirs par des femmes d’affaires telles que C.J. Walker ou Annie Malone. Cependant, ces coiffures traitées chimiquement ont été critiquées par certains militants comme Booker T. Washington, expliquant que cela encourageait l’internalisation des normes de beauté européennes.

 

Le durag femme : une variante du foulard

 

Une variante du foulard appelé « durag », qui se caractérise comme étant une coiffe à pression, était utilisé à l’époque pour protéger les cheveux traités chimiquement contre la sueur, l’eau et la poussière. « Etnic Dress in the United States », une encyclopédie culturelle, cite les années 1930 comme la première période où le durag a été utilisé, de plus en plus par les hommes noirs, pour maintenir des coiffures telles que le conk. Une coiffure issue du défrisage, formant des waves sur la tête. Le conk était surtout porté par des musiciens de jazz comme Edith South

 

Femme noire qui porte un durag femme de couleur orange

 

Le foulard et le durag femme : des symboles d’identité encrés

 

Alors que les traitements chimiques de cheveux diminuaient avec la montée du mouvement Black Power à la fin des années 1960 et dans les années 1970, le foulard et le durag femme sont restés des produits culturels de base de la mode américaine, ce dernier gagnant en importance avec l’essor du hip-hop dans les années 1980. Ce qui était autrefois un simple tissu destiné à renforcer le statut inférieur des Noirs américains est aujourd’hui une puissante expression de l’identité.

 

Femme noire qui porte un durag femme de couleur rose

 

Le durag femme : un accessoire capillaire très tendance

 

Le durag aide les femmes à garder leur coiffure comme les tresses. Cependant, le durag est rapidement devenu une tendance de mode pour les femmes également. Du durag à cristaux Swarovski de Rihanna lors de la remise des prix du Council of Fashion Designers of America en 2014, à la couverture de magazines spécialisés sur la beauté noire, nous devons admettre que les femmes donnent un bel aspect au durag. Le durag femme a définitivement changé le paysage de la mode.

Tests et avis : Les Durag Amazon – Partie 1

Tests et avis : Les Durag Amazon – Partie 1

Tests et avis : Les Durag Amazon – Partie 1

Dans la communauté afro-américaine, le durag est devenu comme un symbole d’identité culturelle. Ce type de coiffe est de plus en plus utilisé pour apporter du style à son look. Cependant la fonction première du doorag (ou durag) était de conserver et de maintenir les cheveux en place. Aujourd’hui, il existe une multitude de choix, de qualité différente, et on peut parfois s’y perdre. C’est pourquoi nous avons décidé d’analyser les durag Amazon. En effet, la célèbre place de marché propose dans son catalogue, une variété de durag. Que valent-ils vraiment ? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre dans cet article. Pour cela, nous avons effectué une sélection. C’est-à-dire, les 6 meilleures ventes de durag sur Amazon.

 

Durag Amazon n°1 : Slippery Apparel – Durag Design

 

Customs Slippery propose des durag de créateurs dont plus de 60 modèles disponibles. Ils sont présentés dans des emballages de qualité. Ce sont de très beaux couvre-chefs que vous voudrez sûrement porter pour vos 360 waves.

 

Points positifs

 

Le confort est une caractéristique que l’on retrouve sur ce durag lorsqu’on le porte. Un avantage, et non des moindres est que ce durag possède de longues et larges attaches, ce qui permettra de mieux l’attacher et donc d’avoir une meilleure prise sur vos cheveux ou waves. Vous pourrez également l’ajuster facilement à votre guise. En ce qui concerne la qualité du tissu, elle est tout simplement au rendez-vous !

 

Points négatifs

 

Néanmoins, le durag manque cruellement d’élasticité. On note aussi que la liaison du tissu est cousue côté intérieur. C’est un point négatif, car cela laisse une ligne sur les waves. Si les doublures étaient sur la surface extérieure, cela aurait été beaucoup mieux.

Ce sont des accessoires très stylés. D’autres préféreront le porter pour des occasions et non forcément pour dormir avec la nuit.

Petite note : ce durag n’est plus vendu sur AMAZON

 

Durag Amazon n°2 : Slippery Apparel – Velours Premium

 

Présentation d'un durag amazon en velours de couleur bleu clair

 

Slippery Apparel présente des durag en velours de première qualité.

 

Points positifs

 

Les attaches sont longues, ce qui est censé lui donner une meilleure adhérence et une plus grande souplesse. La matière intérieure est également d’une excellente qualité. L’apparence du foulard est un autre de ses points forts. Ils sont très élégants ! Le tissu de velours donne un aspect plus brillant !

Ce durag ne laisse pas de marques sur votre front lorsque vous vous réveillez avec (à moins de l’attacher comme un malade). La matière est douce et confortable, ce qui ne devrait pas vous donner de maux de tête et ne sera pas trop lourde sur vos têtes. Il existe plus de 20 variantes de couleurs disponibles.

 

Points négatifs

 

Par contre, le prix de ce durag Amazon reste assez excessif pour sa qualité. Il existe sur le marché des durags de meilleure qualité, dans une gamme de prix similaire.

Pour les wavers, ce n’est pas le meilleur durag pour les 360waves. Il est un peu plus grand et pas assez extensible pour rester compressé. De plus, il est possible que vous ayez des problèmes avec l’ajustement de votre doorag en ce qui concerne la fixation au niveau de la couronne.

 

Durag Amazon n°3 : Snatched Flames – Durag velours – Qualité Premium

 

Illustration d'un durag Amazon en velours de qualité premium, couleur bleu foncé

 

Points positifs

 

La première chose dont nous allons vous parler, c’est de la qualité des matériaux utilisés. Ils sont de première qualité et ils sont également extensibles, ce qui donnera un meilleur confort pour le port quotidien.

On notera que, les durags Snatched Flames sont résistants et durables dans le temps. La qualité des coutures de ce couvre-chef devrait vous faire économiser quelques euros. Si vous êtes de nature économe, ce doorag est fait pour vous !

Cette version de durag, de Snatched Flames est suffisamment agréable pour être utilisée la nuit. Donc, en termes de confort, c’est un 5 étoiles !

Ce durag Amazon est assez lisse et soyeux et pourrait être considéré comme l’un des meilleurs durag pour les 360 waves parmi les durag commercialisé chez Amazon.

 

Points négatifs

 

Il faut savoir que les coutures sont à l’extérieur. Vous aurez donc une ligne sur le milieu de la tête. De plus, les attaches sont plutôt courtes.

 

Durag Amazon n°4 : Exclusive Waves – Durag réversible – Durag design

 

Points positifs

 

Exclusive Waves prétend que leur durag est réversible. Ils affirment également qu’il n’y aura pas de marques de couture sur les waves.

Les wavers à la recherche d’un durag avec de longues attaches trouveront leur bonheur ici, pour un maximum de confort.

Exclusive Wave prétend également avoir confectionné leur produit avec des matériaux respirant. Ainsi, vos cheveux devraient rester aérés même après avoir porté le durag pendant une longue période.

 

Points négatifs

 

Ces durags ne sont peut-être pas les meilleurs pour les 360 waves, mais leur design est unique !

Il faut noter également qu’il y a quelques problèmes liés aux couleurs. En effet, une légère différence de couleur peut se produire lorsque vous avez le produit sous les yeux, contrairement à ce que vous avez vu au moment de la commande.

Petite note : ce durag n’est plus vendu sur AMAZON

 

Durag Amazon n°5 : The Mane – Durag Homme velours XL – Pour 360 Waves

 

Présentation d'un durag Amazon en velours de couleur jaune

 

Points positifs

 

Ces durag en velours sont présentés dans un bel emballage. Le paquet en plastique transparent donne une impression de qualité. Une étiquette blanche à l’intérieur de l’emballage fournit quelques informations de base sur le produit.

On notera la présence d’indications au niveau de la longueur des attaches dans la fiche produit. Ce qui en fait un avantage non-négligeable par rapport à ses concurrents. Les attaches mesurent 107 cm. Ainsi, vous aurez toute la flexibilité que vous souhaitez pour nouer correctement votre durag.

Nous avons vu le durag de la marque Mane en velours bleu. Et nous devons avouer que c’est tout simplement magnifique ! La finition est remarquable !

Le matériau utilisé est de bonne qualité, vous pouvez vous attendre à ce qu’il soit durable et utilisable dans le temps.

 

Points négatifs

 

L’un des inconvénients de ce foulard est qu’il ne possède pas un bon positionnement près de la couronne pour un ajustement parfait. Ce qui est dommage pour les wavers

La teinture peut tacher vos draps. Donc, faites attention avant de les porter après un lavage des 360 waves.

 

Durag Amazon n°6 : Durag soyeux – Couvre-Chef

 

Illustration d'un lot de deux durag Amazon soyeux

 

Points positifs

 

Premièrement, ce durag Amazon représente un choix économique pour les plus regardants. Oui, c’est un 2 en 1, c’est assez difficile à croire. Nous voulons dire qu’obtenir 2 pièces à ce prix est assez bon.

Deuxièmement, c’est confortable. Sans confort, le port de durag est très désagréable. Donc, le confort est un must et on s’attend à ce qu’il y soit.

Une caractéristique positive de ce durag Amazon, c’est la taille et la largeur de ses bretelles. Si les bretelles sont larges, vous serez certainement à l’aise au moment du port du durag, car vous pourrez l’ajuster sans exercer une pression douloureuse sur votre front.

Dans l’ensemble, la qualité est assez bonne, surtout au vu du prix.

 

Points négatifs

 

Un point qui pourrait être un problème, est le fait que ce durag soit fabriqué un peu plus large que ses concurrents. Pour ceux qui en portent durant leur sommeil, le durag tombera facilement. Il aurait donc été préférable que la taille soit plus petite. Pourtant, elle varie d’une personne à l’autre. Cependant, la taille aurait dû être un peu plus petite.

Cependant, on remarquera que ce durag peut laisser une marque sur votre tête. Toutefois, c’est l’un des meilleurs durag pour les 360 waves, à ce niveau de prix.

Les vendeurs ont ouvertement admis que leur durag ne sont pas fabriqués avec de la vraie soie. Il vaut donc mieux de ne pas leur en vouloir, car au niveau du rapport qualité, quantité et prix, c’est du bon travail.

Les durag de designers haute couture sont-ils authentiques ? Durag Gucci, Louis Vuitton, Fendi…

Les durag de designers haute couture sont-ils authentiques ? Durag Gucci, Louis Vuitton, Fendi…

Les durag de designers haute couture sont-ils authentiques ? Durag Gucci, Louis Vuitton, Fendi…

Présentation de La Maison Gucci

 

Gucci est une marque de luxe italienne de renommée mondiale, fondée en 1921 par Guccio Gucci. Ses principaux produits sont des articles de mode et de maroquinerie haut de gamme. Gucci est connu pour repousser les limites de la mode haut de gamme, mais a récemment commencé à concevoir des vêtements qui répondent aux codes de la Street Culture. Cependant, qu’en est-il des durag Gucci qui apparaissent un peu partout sur Internet ou sur les réseaux sociaux ?

Nous voyons souvent la même question revenir de la part de nos fidèles qui nous demandent si la Maison Gucci conçoit des durag. Dans cet article, nous nous plongeons dans le monde des faux durag de marque de luxe.

 

Contrefaçon : Les durags de marque (Durag Gucci, Louis Vuitton etc…)

 

Vous avez probablement vu beaucoup d’images présentant des durag de designer ou même un rappeur américain en porter un. Certaines boutiques en ligne commercialisent ce type de produits à des prix défiant toute concurrence. Nous avons enquêté et nous sommes désolés de vous annoncer que les durag Gucci, Louis Vuitton, Fendi ou Off-White ne sont pas des produits authentiques. Il s’agit de produits contrefaits. Les fabricants qui confectionnent ces durag utilisent la notoriété des marques de luxe pour pouvoir commercialiser au plus grand nombre. Il s’agit évidemment d’un délit réprimandé par la loi.

 

durag de luxe pour homme et femme de la marque Gucci avec des fleurs

Logo Gucci apposé sur un durag

 

Les risques de la contrefaçon

 

Souvent présentés comme « personnalisés » ou « inspirés », ces durags sont généralement recouverts par l’imprimé de la maison de couture. Le succès de ces couvre-chefs s’explique par leur accessibilité, leur faible prix. Mais attention ces produits proviennent souvent de pays asiatiques ou la législation est plus souple en matière des droits des marques. Si vous effectuez des achats en ligne, vous prenez le risque d’écoper une amende des douanes européennes en plus de la saisie de l’article, si ceux-ci interceptent votre colis.

Il peut être légitime de se poser la question : pourquoi voit-on toujours ces produits sur internet ? Pourquoi les marques concernées (GUCCI, FENDI, DIOR, LOUIS VUITTON, BALENCIAGA, CHANEL) ne réagissent pas ?

 

durag de luxe pour homme et femme de la marque Louis Vuitton en noir et gris

Logo Louis Vuitton apposé sur un durag

 

Les marques de luxe ne font elles rien contre ces faux durag Gucci ou Louis Vuitton ?

 

En réalité, lutter contre les contrefacteurs ou faussaires peut être difficile dans la pratique (procédure judiciaire plus ou moins longue, identification du contrefacteur). Premièrement, les marques de luxe se concentrent souvent sur les gros poissons si nous pouvons dire. Par stratégie, il est plus judicieux et intelligent de s’occuper des plus nuisibles. Ensuite, la contrefaçon est souvent effectuée à l’étranger, il est encore plus difficile de faire arrêter les agissements à la source. Troisièmement, les griffes de luxe utilisent d’autres stratagèmes afin de garder un pas d’avance, en améliorant la qualité de leur produit, en insérant des signes d’identification uniques. Cependant, malgré les méfaits des contrefaçons, cela procure parfois quelques avantages. En effet, c’est aussi une preuve de notoriété, et cela, parfois sert à la communication des marques.

Si vous continuez à voir pulluler sur Internet les offres alléchantes sur les durag Gucci par exemple, cela ne signifie pas que c’est légal.

 

durag de luxe pour homme et femme de la marque Fendi en noir et gris

Logo Fendi apposé sur un durag

 

Pourquoi acheter un faux durag de marque ?

 

Nous ne pouvons pas entrer dans la tête de tous ceux qui achètent ou ont acheté les durags de luxe (durag Gucci, Louis Vuitton etc.). Par contre, nous avons émis des hypothèses sur les raisons pour lesquelles les gens achètent ces faux durag de marque :

  • Une façon abordable de porter une marque haut de gamme, en espérant que les gens ne se rendent pas compte
  • Amoureux du style de la maison de couture
  • Attirer l’attention de son entourage
  • Donner l’impression d’avoir les moyens de se procurer des articles à prix coûteux
  • Volonté de se démarquer

Si certains tiennent absolument à avoir des accessoires uniques et porter des durag de luxe, il existe des créateurs afro-américains qui ont créé spécialement une gamme luxueuse de durag avec des matériaux de qualité.

 

Vous voulez avoir les 360 waves ?

Vous voulez avoir les 360 waves ?

Voici votre Ebook GRATUIT à télécharger.

Entrez votre Email et cliquez sur le bouton.

Votre demande a été prise en compte. Veuillez consulter votre boîte Email.