Le Durag pour 360 waves : Guide d’achat

par | Déc 12, 2020 | 360 waves Accessoires | 1 commentaire

Le durag (ou doorag) est bien plus qu’un simple accessoire de mode. Il peut vous servir de bien des façons différentes. C’est à vous qu’il appartient d’en tirer le meilleur parti. Il peut faciliter la formation de waves, améliorer la texture des cheveux et prévenir leur chute. Par conséquent, pour obtenir le durag parfait, vous devez tenir compte de certains éléments. Dans cette section, nous allons énumérer les éléments que vous devez prendre en compte dans l’acquisition d’un durag.

 

Le type de tissu définit la fonctionnalité du Durag

 

Lorsqu’il s’agit de fabriquer des durag, les entreprises utilisent essentiellement trois types de tissus. Ils sont utilisés seuls ou en combinaison les uns avec les autres. Ils comprennent le velours, la soie et le polyester, chacun d’eux ayant ses avantages ainsi que leurs limites.

 

Durag en velours

 

le durag de couleur orange nouée à l'arrière

 

Le velours est un matériau lisse et doux, c’est pourquoi il est supérieur aux autres en termes d’esthétique. Cependant, lorsqu’il s’agit de fonctionnalité, en particulier de faciliter la formation de vagues (waves), il n’est pas aussi performant. Le durag de velours ne fournit pas cette capacité de compression qui est la clé de la formation des vagues (waves). Il n’est pas très performant quand on l’utilise dans la phase de wolfing. Par contre, le velours, en termes d’esthétisme et de style reste un excellent choix.

 

Durag en polyester

 

le durag de couleur verte conçu avec du polyester

 

D’autre part, il y a le polyester dans lequel plusieurs fibres subissent un tissage pour produire un tissu. Le satin est l’un des tissus de polyester les plus utilisés dans les durag. Peu onéreux, ce tissu possède d’excellentes propriétés de compression, mais n’a pas un bel aspect. De plus, lorsqu’ il fait assez chaud en été, cela rend difficile son port à l’extérieur. Il absorbe également les produits que vous appliquerez sur votre cuir chevelu. Cependant, en ce qui concerne sa fonctionnalité, il ne déçoit pas. C’est un matériau parfait pour entraîner vos cheveux à s’aplatir, surtout en période de wolfing.

 

Durag en soie

 

La soie est la troisième matière qui possède probablement tout ce dont un durag a besoin, mais elle est chère en termes de prix.

En fin de compte, c’est vous, en fonction de vos besoins, qui décidez du type de durag que vous souhaitez obtenir. Par conséquent, avant d’effectuer l’achat, réfléchissez bien pour ne pas le regretter plus tard.

 

La respirabilité du du rag : pour un cuir chevelu sain

 

Vos cheveux et votre cuir chevelu, comme toutes les autres parties du corps, ont besoin d’air pour rester frais. Votre cuir chevelu commence à transpirer s’il ne reçoit pas l’air nécessaire. Cela entraîne une perte d’humidité de vos cheveux et peut les laisser grossiers et rêches. Cela produit également une odeur nauséabonde qui est très désagréable.

Pour éviter ce problème, vous devez donc veiller à vous procurer un durag qui permet une ventilation maximale. Un tissu avec une ventilation adéquate permet à l’air d’entrer et de sortir. Il ne se contente pas de garder le cuir chevelu au sec, mais le refroidit également, ce qui est bon pour la santé de votre cuir chevelu. Par conséquent, pour éviter de vous retrouver avec un cuir chevelu malodorant, choisissez un tissu qui vous laisse respirer.

 

Les sangles du Durag : pour plus de commodité

 

Les lanières du durag vous aident à l’attacher à l’arrière de votre tête. Toutefois, pour accomplir cette tâche, ces sangles doivent être suffisamment longues. Cependant, si elles ne sont pas assez longues, même si vous avez réussi à les attacher derrière la tête, cela vous serrera la tête. Par conséquent, avant de vous lancer dans l’achat d’un durag, assurez-vous que les attaches sont suffisamment longues pour pouvoir être nouées sans vous serrer la tête. De plus, de longues sangles vous permettent de faire un double enroulement, ce qui augmente la capacité de compression du durag. Par conséquent, il favorise le processus de formation des waves.

 

Qualité du tissu du durag : pour un meilleur confort

 

Pour ce qui est du wolfing, il faut bien plus qu’un simple durag. Il faut également appliquer des produits capillaires, notamment des cires, des huiles et des baumes spécialement conçus pour favoriser la formation des 360 waves. Vous avez donc besoin d’un tissu qui n’absorbe pas ces produits. Pour ce faire, vous devez disposer d’un tissu de qualité supérieure. Vous pouvez juger de la qualité du tissu en comparant sa douceur et sa souplesse. De plus, il doit être légèrement extensible pour s’adapter à chaque tête.

 

Le Design et la couleur du Durag : un plus pour se différencier

 

Pour avoir des waves, vous devez porter un durag la plus grande partie de la journée possible. Si l’esthétique ne vous convient, vous pourriez avoir moins envie de le porter. Par conséquent, un design élégant n’est pas une option, mais une nécessité. Les fabricants proposent une variété de couleurs et de motifs pour une seule version de durag. Certains sont unicolores, tandis que d’autres ont des motifs unis. Les prix peuvent varier en fonction de la complexité du design. Par conséquent, à moins que vous n’ayez pas suffisamment d’argent pour acheter plusieurs durag, je vous suggère d’opter pour ceux unis qui sont, dans la plus part du temps, les moins chers.

 

Comment le Du rag permet d’avoir des 360 waves ?

 

Pour réaliser des 360, 540 ou 720 waves parfaites, il faut discipliner ses cheveux d’une certaine manière. Vous devez les allonger afin de créer un motif ondulé qui donne l’aspect d’une vague. Pour ce faire, il faut toutefois tailler et brosser les cheveux régulièrement.

Le problème, c’est le maintien des cheveux en place, par exemple lorsque vous dormez. C’est là que le durag entre en jeu. Il permet la compression. Le port d’un durag retient l’hydratation et maintient la progression après chaque séance de brossage. Il comprime les cheveux. De plus, il permet non seulement de conserver votre coiffure intacte, mais aussi d’améliorer la texture des cheveux.

Par conséquent, pour obtenir des ondulations parfaites, vous devez porter un doorag, afin qu’il puisse former vos cheveux selon le modèle d’angle souhaité (180 waves, 360 waves, 540 waves et 720 waves).

 

Wave Cap ou Du rag ?

 

 

présentation d'un lot de trois wavecap et d'un durag

 

La wavecap et le durag sont tous deux utilisés pour entraîner les cheveux à faire des vagues. Cependant, la Wavecap n’a d’autre but que d’augmenter la compression, surtout en période de Wolfing. Tandis que le durag peut servir à plusieurs autres fins.

La wavecap ne détient pas de lanière, mais un élastique tout comme les bas de contention. Cependant, sa conception favorise l’ondulation. Le doorag, en revanche, ressemble plus à une écharpe qui couvre une plus grande surface de la tête. En plus de favoriser la formation des waves, le durag empêche la perte des cheveux, évite la poussière, et surtout, a l’avantage d’être utilisé comme accessoire de mode. Par conséquent, s’il fallait choisir, le durag est un bien meilleur choix en raison de ses fonctionnalités diverses. Toutefois la wavecap et le durag s’utilisent généralement de manière complémentaire.

 

Différence entre le Durag sans couture et le Durag activateur de waves

 

Le problème le plus courant avec les doorag, c’est leur doublure, au niveau de la de couture centrale, qui laisse une ligne sur les cheveux quand on l’enlève.

Toutefois, pour éviter ce problème, certaines entreprises fabriquent des « durag sans couture ». Ces doorag sont constitués d’une seule pièce de tissu plutôt que de plusieurs pièces cousues ensemble. Par conséquent, ces durag ne présentent pas cette ligne centrale qui déstructure le motif de la coiffure.

D’autre part, le doorag activateur de waves est conçu de telle manière qu’il répartie la compression de façon uniforme pour obtenir un motif d’ondes plus profondes et plus régulières. Ce qui est intéressant, c’est qu’un durag activateur de waves peut aussi être fabriqué sans couture.

En fin de compte, ces deux durags ont été conçus pour favoriser la formation de vagues. C’est à vous de décider quel mécanisme convient à la texture de vos cheveux.

 

Petit conseil : utiliser un durag activateur de waves, ne signifie pas que les waves se formeront toutes seules. Le brossage est un impératif pour obtenir les 360 waves (ou autres angles).

Le choix du Durag n’est pas anodin, surtout avec la quantité d’offres sur Internet. Le durag constitue un élément essentiel de votre arsenal et peut définir, dans une large mesure, la façon dont vos waves se produiront.

1 Commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 30 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous voulez avoir les 360 waves ?

Vous voulez avoir les 360 waves ?

Voici votre Ebook GRATUIT à télécharger.

Entrez votre Email et cliquez sur le bouton.

Votre demande a été prise en compte. Veuillez consulter votre boîte Email.