Durag waves : Le Tsurag, une variante du durag, conçue spécifiquement pour les adeptes des 360 waves

Durag waves : Le Tsurag, une variante du durag, conçue spécifiquement pour les adeptes des 360 waves

Durag waves : Le Tsurag, une variante du durag, conçue spécifiquement pour les adeptes des 360 waves

Le TsuRag est un durag sans lanières qui a été créé pour pallier aux problèmes causés par le durag traditionnel. Le TsuRag utilise un système d’attache unique de type « front-to-back » et « back-to-front ». Ce procédé remplace la ficelle qui est tristement célèbre pour ses maux de tête et ses marques de lignes laissées sur le front.

Contrairement aux attaches du durag traditionnel, celles du TsuRag sont multifonctionnelles. La queue se retourne et s’enroule autour de la tête, offrant ainsi un soutien supplémentaire pour le développement des waves, même dans les zones difficiles à onduler. Le Tsurag peut également être utilisé pour les tresses, les dreadlocks et à peu près tous les styles qui nécessitent un entretien.

Qui est à l’origine de ce durag waves ?

 

Parmi ses amis, Aaron Henry a toujours été celui qui voulait avoir « la prochaine grande idée ». À 16 ans, il a reconstruit un piège à souris qui joue de la musique lorsqu’un spécimen était capturé. L’idée n’a pas vraiment pris son envol. Puis en décembre 2010, l’enthousiasme d’Henry pour les waves, une coiffure qui selon lui a été très appréciée par la gent masculine au début des années 90. Il affirme avoir découvert le durag après être tombé sur une sorte de capuchon rose en tissu, étrangement cousu et présent dans le tiroir à accessoires de sa femme. C’est ainsi qu’il imagina par la suite les prémices d’un nouveau type de durag waves.

La solution d’Henry se développera au cours des six mois suivants et s’avérera être sa meilleure invention à ce jour : un remake du « do-rag » qu’il a baptisé le Tsu-Rag.

Cette marque de durag waves qui a failli s’appeler « Tsunami »

 

« Au début, je me suis dit : si vous voulez obtenir les meilleures waves semblables à un tsunami, adoptez le Tsunami Rag », nous explique Henry lors d’une interview. Cependant, la catastrophe au Japon s’est produit peu de temps après, ce qui a poussé Henry à rayer le mot « Tsunami » de tout son plan marketing et à changer le nom de la marque par « Tsu ».

La solution du Tsurag, le durag pour les waves

 

Le Tsurag est constitué de larges bandes velcro au niveau des attaches, qui lui permettent de rester en place toute la nuit, sans concentrer la compression autour de la tête. L’idée était une astuce ingénieuse et proposait une solution aux possibles problèmes dont il avait entendu parler sur des sites et forums destinés aux passionnés de 360 waves. Les plus récurrentes des plaintes des wavers qui concernaient le traditionnel « do-rag » ou « durag », étaient centrées sur ses lanières qui provoquaient des profondes entailles sur le front lorsqu’elles étaient attachées.

Illustration d'un Tsurag de couleur grise, un couvre-chef imaginé spécialement pour ceux qui détiennent les 360 waves

 

Les caractéristiques du Tsurag

 

L’objectif de ce durag waves réinventé par Henry est de maintenir en place et de favoriser la formation de waves profondes et régulières. Il a commencé avec un design similaire au « do-rag » original, mais quelques modifications simples ont permis à sa création de se démarquer. « J’ai en fait amélioré la fonction de la queue », explique Henry, en décrivant le velcro présent à chaque coin de la queue, qui s’enroule autour et se fixe à l’avant de la tête, ajoutant un support supplémentaire pour maintenir le durag en place. Son nouveau design, fabriqué à base de fibres élastiques, ne laisse aucune trace, de sorte qu’il peut être porté jusqu’au moment précédant par exemple, une réunion ou un entretien, explique le créateur.

Guide pour mettre le durag waves, dit le Tsurag

 

Le parcours d’Aaron Henry pour créer le Tsurag

 

Henry a effectué un investissement de 12 000 dollars pour mettre en place son projet. « En travaillant au New York Times, dans le Garment District, je profitais de ma pause-déjeuner pour aller acheter du matériel et me renseigner sur les fabricants », dit-il. Henry a également trouvé des conseils auprès d’un célèbre chapelier d’Harlem qui l’a aidé à concevoir un prototype. S’ensuit le perfectionnement de son nouveau durag waves, pour lequel il a obtenu un brevet provisoire et fait fabriquer 300 pièces qu’il a fait essayer à ses amis, à sa famille et aux salons de coiffure locaux.

Un durag waves qui plaît à la communauté

 

« J’étais dans un salon de coiffure, et il y avait un homme et son fils qui se coiffaient. Quand ils eurent fini, le fils dit : « Regarde, papa, mes waves sont meilleures que les tiennes ». Et je me souviens avoir eu un grand sourire et d’avoir pensé, je suis vraiment sur quelque chose là, de voir un père et son fils s’y mettre, en comparant leurs vagues », raconte Henry.

Les Tsu-rags d’Henry ont plus que séduits les amateurs de waves pour lesquels il les a conçus à l’origine. « Au début, c’était pour les waver », explique Henry, « mais il y a plusieurs façons de les porter », explique-t-il, décrivant des variations pour les mèches, les tresses, les dreadlocks et plusieurs autres styles capillaires féminins.

Le Durag pour 360 waves : Guide d’achat

Le Durag pour 360 waves : Guide d’achat

Le Durag pour 360 waves : Guide d’achat

Le durag (ou doorag) est bien plus qu’un simple accessoire de mode. Il peut vous servir de bien des façons différentes. C’est à vous qu’il appartient d’en tirer le meilleur parti. Il peut faciliter la formation de waves, améliorer la texture des cheveux et prévenir leur chute. Par conséquent, pour obtenir le durag parfait, vous devez tenir compte de certains éléments. Dans cette section, nous allons énumérer les éléments que vous devez prendre en compte dans l’acquisition d’un durag.

Le type de tissu définit la fonctionnalité du Durag

 

Lorsqu’il s’agit de fabriquer des durag, les entreprises utilisent essentiellement trois types de tissus. Ils sont utilisés seuls ou en combinaison les uns avec les autres. Ils comprennent le velours, la soie et le polyester, chacun d’eux ayant ses avantages ainsi que leurs limites.

Durag en velours

le durag de couleur orange nouée à l'arrière

 

Le velours est un matériau lisse et doux, c’est pourquoi il est supérieur aux autres en termes d’esthétique. Cependant, lorsqu’il s’agit de fonctionnalité, en particulier de faciliter la formation de vagues (waves), il n’est pas aussi performant. Le durag de velours ne fournit pas cette capacité de compression qui est la clé de la formation des vagues (waves). Il n’est pas très performant quand on l’utilise dans la phase de wolfing. Par contre, le velours, en termes d’esthétisme et de style reste un excellent choix.

Durag en polyester

le durag de couleur verte conçu avec du polyester

 

D’autre part, il y a le polyester dans lequel plusieurs fibres subissent un tissage pour produire un tissu. Le satin est l’un des tissus de polyester les plus utilisés dans les durag. Peu cher, ce tissu possède d’excellentes propriétés de compression mais n’a pas un bel aspect. De plus, lorsqu’ il fait assez chaud en été, cela rend difficile son port à l’extérieur. Il absorbe également les produits que vous appliquerez sur votre cuir chevelu. Cependant, en ce qui concerne sa fonctionnalité, il ne déçoit pas. C’est un matériau parfait pour entraîner vos cheveux à s’aplatir, surtout en période de wolfing.

Durag en soie

 

La soie est la troisième matière qui possède probablement tout ce dont un durag a besoin, mais elle est chère en termes de prix.

En fin de compte, c’est vous, en fonction de vos besoins, qui décidez du type de durag que vous souhaitez obtenir. Par conséquent, avant d’effectuer l’achat, réfléchissez bien pour ne pas le regretter plus tard.

La respirabilité du du rag : pour un cuir chevelu sain

 

Vos cheveux et votre cuir chevelu, comme toutes les autres parties du corps, ont besoin d’air pour rester frais. Votre cuir chevelu commence à transpirer s’il ne reçoit pas l’air nécessaire. Cela entraîne une perte d’humidité de vos cheveux et peut les laisser grossiers et rêches. Cela produit également une odeur nauséabonde qui est très désagréable.

Pour éviter ce problème, vous devez donc veiller à vous procurer un durag qui permet une ventilation maximale. Un tissu avec une ventilation adéquate permet à l’air d’entrer et de sortir. Il ne se contente pas de garder le cuir chevelu au sec, mais le refroidit également, ce qui est bon pour la santé de votre cuir chevelu. Par conséquent, pour éviter de vous retrouver avec un cuir chevelu malodorant, choisissez un tissu qui vous laisse respirer.

Les sangles du Durag : pour plus de commodité

 

Les lanières du durag vous aident à l’attacher à l’arrière de votre tête. Toutefois, pour accomplir cette tâche, ces sangles doivent être suffisamment longues. Cependant, si elles ne sont pas assez longues, même si vous avez réussi à les attacher derrière la tête, cela vous serrera la tête. Par conséquent, avant de vous lancer dans l’achat d’un durag, assurez-vous que les attaches sont suffisamment longues pour pouvoir être nouées sans vous serrer la tête. De plus, de longues sangles vous permettent de faire un double enroulement, ce qui augmente la capacité de compression du durag. Par conséquent, il favorise le processus de formation des waves.

Qualité du tissu du durag : pour un meilleur confort

 

Pour ce qui est du wolfing, il faut bien plus qu’un simple durag. Il faut également appliquer des produits capillaires, notamment des cires, des huiles et des baumes spécialement conçus pour favoriser la formation des 360 waves. Vous avez donc besoin d’un tissu qui n’absorbe pas ces produits. Pour ce faire, vous devez disposer d’un tissu de qualité supérieure. Vous pouvez juger de la qualité du tissu en comparant sa douceur et sa souplesse. De plus, il doit être légèrement extensible pour s’adapter à chaque tête.

Le Design et la couleur du Durag : un plus pour se différencier

 

Pour avoir des waves, vous devez porter un durag la plus grande partie de la journée possible. Si l’esthétique ne vous convient, vous pourriez avoir moins envie de le porter. Par conséquent, un design élégant n’est pas une option mais une nécessité. Les fabricants proposent une variété de couleurs et de motifs pour une seule version de durag. Certains sont unicolores, tandis que d’autres ont des motifs unis. Les prix peuvent varier en fonction de la complexité du design. Par conséquent, à moins que vous n’ayez suffisamment d’argent pour acheter plusieurs durag, je vous suggère d’opter pour ceux unis qui sont, dans la plus part du temps, les moins chers.

Comment le Du rag permet d’avoir des 360 waves ?

 

Pour réaliser des 360, 540 ou 720 waves parfaites, il faut discipliner ses cheveux d’une certaine manière. Vous devez les allonger afin de créer un motif ondulé qui donne l’aspect d’une vague. Pour ce faire, il faut toutefois tailler et brosser les cheveux régulièrement.

Le problème, c’est le maintien des cheveux en place, par exemple lorsque vous dormez. C’est là que le durag entre en jeu. Il permet la compression. Le port d’un durag retient l’hydratation et maintient la progression après chaque séance de brossage. Il comprime les cheveux. De plus, il permet non seulement de conserver votre coiffure intacte, mais aussi d’améliorer la texture des cheveux.

Par conséquent, pour obtenir des ondulations parfaites, vous devez porter un doorag, afin qu’il puisse former vos cheveux selon le modèle d’angle souhaité (180 waves, 360 waves, 540 waves et 720 waves).

Wave Cap ou Du rag ?

présentation d'un lot de trois wavecap et d'un durag

 

La wavecap et le durag sont tous deux utilisés pour entraîner les cheveux à faire des vagues. Cependant, la Wavecap n’a d’autre but que d’augmenter la compression, surtout en période de Wolfing. Tandis que le durag peut servir à plusieurs autres fins.

La wavecap ne détient pas de lanière mais un élastique tout comme les bas de contention. Cependant, sa conception favorise l’ondulation. Le doorag, en revanche, ressemble plus à une écharpe qui couvre une plus grande surface de la tête. En plus de favoriser la formation des waves, le durag empêche la perte des cheveux, évite la poussière, et surtout, a l’avantage d’être utilisé comme accessoire de mode. Par conséquent, s’il fallait choisir, le durag est un bien meilleur choix en raison de ses fonctionnalités diverses. Toutefois la wavecap et le durag s’utilisent généralement de manière complémentaire.

Différence entre le Durag sans couture et le Durag activateur de waves

 

Le problème le plus courant avec les doorag, c’est leur doublure, au niveau de la de couture centrale, qui laisse une ligne sur les cheveux quand on l’enlève.

Toutefois, pour éviter ce problème, certaines entreprises fabriquent des « durag sans couture ». Ces doorag sont constitués d’une seule pièce de tissu plutôt que de plusieurs pièces cousues ensemble. Par conséquent, ces durag ne présentent pas cette ligne centrale qui déstructure le motif de la coiffure.

D’autre part, le doorag activateur de waves est conçu de telle manière qu’il répartie la compression de façon uniforme pour obtenir un motif d’ondes plus profondes et plus régulières. Ce qui est intéressant, c’est qu’un durag activateur de waves peut aussi être fabriqué sans couture.

En fin de compte, ces deux durags ont été conçus pour favoriser la formation de vagues. C’est à vous de décider quel mécanisme convient à la texture de vos cheveux.

Petit conseil : utiliser un durag activateur de waves, ne signifie pas que les waves se formeront toutes seules. Le brossage est un impératif pour obtenir les 360 waves (ou autres angles).

Le choix du Durag n’est pas anodin, surtout avec la quantité d’offres sur internet. Le durag constitue un élément essentiel de votre arsenal et peut définir, dans une large mesure, la façon dont vos waves se produiront.

Comment avoir les vagues ? Le guide ultime des 360 Waves

Comment avoir les vagues ? Le guide ultime des 360 Waves

Comment avoir les vagues ? Le guide ultime des 360 Waves

« Les vagues » est l’une des coiffures les plus populaires chez les hommes noirs et qui se caractérise par des motifs uniques d’ondulation qui s’étendent à 360 degrés autour de la tête. Mais bien qu’il s’agisse d’un look convoité, l’obtenir peut être loin d’être simple. Selon la texture de vos cheveux, avoir des waves peut prendre jusqu’à plusieurs semaines.

Heureusement, la compréhension des bonnes méthodes, l’engagement et un peu de patience sont autant d’atouts pour obtenir les 360 waves que vous recherchez. Dans ce guide complet, nous allons passer en revue tout ce que vous devez savoir sur la façon d’obtenir des ondulations, y compris la préparation, l’entraînement de vos cheveux et la façon d’entretenir votre coiffure.

Etape 1 : Préparation des cheveux pour avoir les 360 waves

 

La première étape consiste à préparer vos cheveux. La préparation de vos cheveux est cruciale si vous voulez obtenir les meilleurs résultats, alors assurez-vous d’appliquer correctement les étapes suivantes avant de commencer.

Réglez les problèmes de votre cuir chevelu

 

Un cuir chevelu sain est une condition préalable à l’obtention de 360 vagues (ou 360 waves), c’est pourquoi vous devez vous assurer que vos cheveux et votre cuir chevelu sont dans un état optimal. Avant de commencer, vous devez vous pencher sur des problèmes tels que les pellicules ou le cuir chevelu sec. De nombreux shampooings pour le cuir chevelu en vente libre peuvent aider à éliminer ces problèmes.

Vous devrez également vous assurer que vos cheveux sont en bonne santé. Investissez du temps dans la réparation des cheveux secs et abîmés afin d’avoir la toile parfaite pour construire vos ondulations.

Faites-vous couper les cheveux

Illustration d'un homme en train de se couper les cheveux pour commencer le processus d'obtention des 360 vagues (360 waves)

 

Une autre partie importante dans la création d’une toile parfaite consiste à obtenir la bonne coupe de cheveux. Allez chez votre coiffeur, dites-lui que vous essayez d’obtenir des vagues (ou waves). Une bonne règle de base est que vous devez avoir une coupe courte, mais pas assez courte pour voir votre cuir chevelu. L’utilisation d’un sabot de -6mm peut faire l’affaire)

Être prêt à s’engager

 

Pour obtenir les résultats que vous souhaitez, il faut entraîner vos cheveux, et ce processus exige un effort quotidien. La partie la plus importante de l’apprentissage de la technique des 360 vagues (ou 360 waves) est de savoir qu’elle implique un engagement. Assurez-vous que vous êtes prêt à investir du temps dans votre coiffure, sinon il vous sera impossible d’obtenir les résultats satisfaisants.

Etape 2 : Entraînez vos cheveux pour avoir les 360 waves

 

Une fois que vos cheveux et votre cuir chevelu sont en bonne santé, que vos cheveux sont coupés et que vous êtes prêt à vous engager à obtenir des vagues (ou waves), il est temps de passer aux choses sérieuses. Il est temps de discipliner vos cheveux.

L’utilisation de shampoing pour avoir les 360 waves (360 vagues)

 

Il existe plusieurs shampoings spécialement conçus pour les hommes qui veulent faire des vagues (waves). Ces shampooings sont agréables à prendre, mais ils ne sont pas indispensables. Il est toujours possible de faire des vagues avec un shampoing ordinaire ; il suffit d’en chercher un à base de plantes, un conditionneur ou un shampoing protéiné.

En ce qui concerne la fréquence à laquelle vous devez vous laver les cheveux, durant ce processus, je vous conseille de les laver moins que vous ne le faites actuellement. Les shampooings enlèvent les huiles essentielles de vos cheveux, il est donc préférable de ne les laver qu’une fois par semaine au maximum dans l’idéal (si n’est pas assez hygiénique pour vous, faites-le, tous les 3 jours). Veillez à toujours utiliser un après-shampooing.

Certains Waver optent pour la méthode du Co & Washing (conditionneur et lavage), ce qui signifie qu’ils renoncent au shampooing et utilisent simplement un après-shampooing. Cette méthode permet de conserver les huiles essentielles dans vos cheveux. Ainsi, vous pourrez toujours vous rincer les cheveux tous les jours.

Etape 3 : Brossez les cheveux pour obtenir les 360 waves

 

Illustration d'un personnage en  train de brosser les cheveux à l'aide d'une brosse à waves pour avoir les 360 vagues (ou 360 waves)

 

Le brossage est la partie la plus critique de tout le processus, car c’est ce qui permet à vos cheveux d’avoir l’aspect ondulé. C’est aussi la partie la plus importante dans la création des 360 vagues (ou 360 waves).

De nombreux experts de waves (Elite Wavers et coiffeurs) s’accordent à dire que l’un des moments les plus appropriés où il faut se brosser les cheveux est lorsqu’ils sont mouillés car ils sont plus maniables. Gardez ce fait à l’esprit, séchez vos cheveux fraîchement lavés avec une serviette et commencez à les brosser.

Le secret : Brossez, pour avoir les 360 vagues (ou 360 waves)

 

La technique consiste à partir de la couronne de votre tête, en brossant à la fois vers le bas et vers l’extérieur. Pour les cheveux du sommet de la tête, vous devrez les brosser vers votre front. Pour les cheveux sur les côtés de votre tête, vous devez brosser vers l’avant et vers le bas, comme si vous alliez vers votre menton. Travaillez section par section, en vous assurant de ne manquer aucune partie de votre tête. L’ensemble du processus, lorsqu’il est bien exécuté, peut prendre jusqu’à dix minutes par face brossée.

La technique de la serviette chaude (Hot Towel Method)

 

Si vous vous brossez les cheveux après un shampooing et un traitement, passez à l’étape d’hydratation ci-dessous. Si vous n’avez pas encore commencé cette étape, vous pouvez cependant vous mettre une serviette chaude sur la tête. Trempez une serviette dans de l’eau chaude, rincez l’excédent de liquide et posez la serviette sur vos cheveux pendant quelques minutes, en appliquant une pression. Répétez ce processus sur toutes les zones de votre tête.

Même si vous avez déjà shampooiné et revitalisé vos cheveux, vous pouvez toujours mettre la serviette chaude sur votre tête après le brossage. Cela permet à vos cheveux d’absorber l’humidité du chiffon et de devenir plus doux.

Etape 4 : Savoir hydrater pour entretenir les 360 waves

 

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de brossage à faire pour obtenir les vagues (waves) que vous voulez. Avec le temps, cette pratique peut être assez dommageable pour vos follicules pileux, donc tout au long du processus d’entraînement, il est vital de maintenir votre cuir chevelu hydraté.

L’hydratation implique traditionnellement beaucoup de pommades, mais beaucoup de pommades contiennent du pétrole lourd qui donne aux cheveux une sensation dense et gluante. L’utilisation fréquente de pommades peut obstruer vos pores et provoquer de l’acné ou des pellicules, c’est pourquoi nous vous recommandons de les utiliser avec parcimonie. Cherchez plutôt des crèmes hydratantes plus légères, à base de beurre de karité et d’huiles essentielles.

Bien que l’hydratation soit un élément essentiel pour maintenir votre cuir chevelu en bonne santé, vous ne devez pas non plus en faire trop. Limitez votre hydratation à une ou deux fois par semaine au maximum si vos cheveux sont sains, et à trois si vos cheveux sont déshydratés.

Etape 5 : Mettre un durag pour comprimer les 360 waves

 

Illustration d'un homme noir en train d'attacher son durag noir (ou doorag) pour maintenir ses 360 vagues (ou 360 waves) en place

 

Une fois que vous avez brossé vos cheveux, vient l’une des parties les plus importantes du processus d’ondulation : Porter le durag (ou doorag). Toute personne qui tente d’obtenir des ondulations doit utiliser un durag, sans poser de questions. Il a plusieurs fonctions : il protège vos ondulations et conserve l’hydratation.

Quand devez-vous le porter ? Les plus hardcore diront que vous devez toujours porter votre durag. Mais je conseille pour ceux qui ne peuvent pas, de le mettre bien serré, au moins pendant trente minutes après le brossage. Le sommeil est un autre moment où vous devrez porter votre durag, car il maintient vos vagues en place.

Quel durag choisir pour les 360 waves

 

Le type de durag que vous choisissez dépend de vous. Le satin est l’un des tissus les plus populaires, car il aide à conserver l’hydratation. Le polyester est un autre type de durag courant, et le velours est très en vogue en ce moment.

Quel que soit le type de durag que vous choisissez, vous devez reproduire et répéter fidèlement le processus de conditionnement, de brossage et enfin mettre un durag, jusqu’à ce que des vagues (waves) apparaissent.

Etape 6 : Maintenir les waves

 

Malheureusement, le dur labeur n’est pas terminé une fois que vos ondes sont apparues. Les vagues nécessitent un entretien particulier et constant, alors ne laissez pas vos efforts s’abaisser et suivez ces étapes.

Continuez à brosser pour conserver les waves

 

La principale façon d’entretenir vos ondes est de continuer à les brosser. Même si vous avez obtenu l’apparence que vous souhaitez, cela ne signifie pas que vos jours de brossage sont terminés. Vous devez continuer à vous brosser les cheveux et à utiliser un durag la nuit, ce qui vous permettra de garder votre style intact.

Si vous remarquez que vous avez du mal à obtenir ou à maintenir le style ondulé, la plupart du temps, ce problème se résume à un manque de brossage. Vous devriez vous brosser les cheveux plus souvent pour garder vos ondulations intactes.

Suivez l’évolution de votre coupe de cheveux

 

Les coupes de cheveux restent un élément essentiel du processus d’ondulation, même si vous devriez probablement les faire moins souvent que lorsque vous n’avez pas de vagues (waves). Essayez de vous faire couper les cheveux toutes les deux à quatre semaines, en fonction de la longueur que vous souhaitez obtenir. Vos cheveux seront probablement plus longs que d’habitude, mais cela signifie simplement que vos ondulations seront plus profondes. Lorsque vous allez vous faire couper les cheveux, assurez-vous que votre coiffeur ou Barber connaît vos objectifs. Il doit éviter de couper à contre-courant ou dans le sens de vos ondulations. Vous pouvez repoussez le rendez-vous chez le coiffeur si vous entrez en phase de Wolfing pour obtenir des waves plus profondes et mieux connectées.

Évitez de trop vous laver les cheveux

 

Nous l’avons déjà dit, vous pouvez vous rincer les cheveux autant qu’il vous faut, mais le shampoing doit être réservé pour une seule fois par semaine dans le meilleur des cas. Faites toujours suivre votre shampoing d’un bon après-shampoing.

Foire aux questions du Guide Ultime des 360 waves

 

Voici quelques questions courantes que les gens se posent pour obtenir des vagues (waves) parfaites.

De quoi ai-je besoin pour obtenir des vagues (360 waves) ?

 

Avant de commencer, il est nécessaire de s’assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin. La liste n’est pas longue, mais il y a quelques éléments essentiels que vous devrez avoir sous la main pour obtenir des vagues :

  • Une brosse à vagues (Wave brush)
  • Un durag
  • Une Wavecap pour une double compression (facultative)
  • Crème hydratante ou graisse pour les cheveux (pommade waves)
  • Shampoing
  • Conditionneur

Quel genre de brosse à waves dois-je utiliser ?

 

Le type de brosse que vous choisirez dépendra en grande partie de la texture de vos cheveux et de la profondeur de vos ondulations. En général, nous recommandons d’utiliser une brosse plus douce lorsque vos cheveux sont courts et une brosse plus dure lorsqu’ils sont plus longs. Les brosses à waves fabriquées avec des poils de sanglier sont à privilégier.

Combien de temps faut-il pour que les vagues (waves) apparaissent ?

 

Cela dépend de la texture de vos cheveux, du temps et des efforts que vous consacrez à vos ondulations. Cela dépend également de la santé de vos cheveux. Le processus peut durer de quelques semaines à six semaines, ce qui est probablement le temps moyen nécessaire pour voir des 360 vagues (360 waves).

À quelle fréquence dois-je couper mes cheveux ?

 

Lorsque vous commencez le processus d’ondulation, nous vous recommandons d’attendre au moins trois semaines avant de vous couper à nouveau les cheveux. Si vous attendez aussi longtemps, vos cheveux seront probablement plus longs que d’habitude, mais vos vagues (waves) seront également plus profondes.

Qu’est-ce que la technique du loup (Wolf/Wolfing) ?

 

Le Wolfing est une technique qui consiste à ne pas couper vos cheveux pendant une période prolongée – généralement de quatre à six semaines, parfois jusqu’à douze. Elle permet d’entraîner vos cheveux à s’étendre à la racine et permet d’obtenir des vagues (waves) plus profondes puisque vos cheveux seront plus longs.

Le problème est que le Wolfing peut être difficile à faire puisque vous aurez surement envie de vous couper les cheveux. Mais l’attente vaut généralement le sacrifice, car cette technique vous aidera à obtenir des 360 vagues (360 waves) parfaites une fois que vous aurez enfin coupé vos cheveux.

Conseils pour entretenir vos ondulations

 

Une fois que vous avez obtenu les 360 vagues parfaites, vous voulez vous assurer que votre travail ne sera pas gâché. En plus des conseils que nous vous avons donnés ci-dessus, voici quelques astuces supplémentaires pour vous aider à entretenir vos vagues (waves).

Vitamines

L’utilisation de produits comme l’après-shampoing est excellente pour la santé des cheveux, mais des cheveux sains commencent par ce que vous ingurgitez dans votre corps. Pour améliorer votre santé, vous pouvez envisager de compléter votre alimentation par des multivitamines. Nous vous recommandons également de prendre de la biotine, un complément connu pour ses effets bénéfiques sur la santé des cheveux, ainsi que pour les rendre plus épais.

Vous pouvez acheter des multivitamines et de la biotine dans votre pharmacie locale.

Hydratation

Dans le même ordre d’idées, assurez-vous que vous buvez suffisamment d’eau. Il est plus difficile pour les cheveux secs de former les vagues. Il est donc essentiel de les garder hydratés. Si l’après-shampoing et la pommade aident à mieux hydrater, la base est d’abord de boire une bonne quantité d’eau chaque jour.

Moins, c’est plus

Notre dernier conseil est de ne pas devenir un acharné en utilisant des revitalisants ou des pommades à waves. Un peu de produit fait très bien le job.


Voilà donc les bases pour obtenir des waves à 360 degrés. Il faut prendre un peu de temps pour se familiariser avec cette coiffure classique que l’on retrouve majoritairement chez les hommes noirs. Obtenir des vagues (waves) demande beaucoup de temps et d’efforts, mais tout cela en vaudra la peine lorsque vous verrez enfin les résultats que vous recherchez.

 

Personnage appréciant le résultat des efforts fournis pour avoir les 360 vagues (ou 360 waves)

360 Waves : Quelle est l’utilité du peigne ?

360 Waves : Quelle est l’utilité du peigne ?

360 Waves : Quelle est l’utilité du peigne ?

Nous avons longuement parlé de l’importance capitale du brossage des cheveux afin d’obtenir les 360 Waves. Cependant au fur à mesure que vous progresserez, d’autres difficultés se présenteront. Et cette fois-ci, la brosse à waves et le durag, la pommade à waves n’y pourront rien à eux seules.

Il faut savoir que l’un des critères qui séparent un waver débutant et un Elite Waver c’est le niveau de connexion et la profondeur des 360 waves. Vous pourrez toujours avoir des waves bien visibles mais elles ne seront pas parfaites tant qu’elles présenteront ce qu’on appelle les « fourches ».

Les fourches : Une plaie pour les 360 Waves

 

Les fourches désignent la discontinuité des waves, elles marquent la rupture d’une wave. Elles brisent l’aspect rectiligne et empêchent et l’homogénéité des 360 waves. Pour faire plus simple elle caractérise le fait qu’une wave se divise en deux. Ceci dit, cela peut sembler être  un détail pour certain, mais pour un Waver très méticuleux cela est un combat durant tout son parcours dans le 360 Waves Game.

Comment se prémunir des fourches ?

 

Une solution existe et c’est le peigne. L’usage du peigne est une nécessité ! Vous devriez absolument peigner vos cheveux ! L’utilisation du peigne à plusieurs utilités. C’est en fait l’une des clés pour obtenir des vagues à 360 degrés plus définies, notamment pour réparer les zones problématiques comme les fourches. Le peigne permet également de répartir le produit (huiles, pommade à waves) de la racine à la pointe des cheveux, tout en les démêlant avant la séance de brossage.

Comment utiliser le peigne pour mes 360 waves ?

 

Il faut savoir que vous pouvez peigner vos cheveux selon le sens de vos waves, contre, de côté ou de manière circulaire. Peu importe, vous ne perdrez pas vos ondulations. Si vous êtres débutant, il est recommandé de peigner d’abord dans le sens inversé de vos ondulations. En partant de l’extérieur vers l’intérieur de la couronne. Cela permettra de relever vos cheveux. Vous verrez, vous ressemblerez à quelqu’un qui s’est fait électrocuté, les cheveux complètement hérissés. Vous aurez également une drôle de sensation car, vous avez pris l’habitude de brosser vos waves dans un sens unique que le faire dans le sens contraire à l’aide d’un peigne vous procurera presque une sensation plaisante. Une fois vos cheveux relevés, vous pouvez à nouveau peigner selon le sens de vos waves, de la même manière que vous aurez brossé vos cheveux.

Quand dois-je utiliser le peigne pour les 360 waves ?

 

La période où vous aurez le plus besoin de votre peigne est lorsque vous serez en plein processus de Wolfing. En effet c’est durant ce moment que vous améliorer le plus la définition et la profondeur des 360 waves avant d’aller chez votre coiffeur. Et c’est aussi le moment ou vous avez assez d’épaisseur pour peigner vos cheveux. Il faudra donc au préalable, avant chaque session de brossage, commencer par une session d’utilisation du peigne avant de continuer avec une brosse à waves.

Quel type de peigne doit-on utiliser pour les 360 Waves ?

 

Il est conseillé d’utiliser les peignes qui ne génère pas d’électricité statique sur vos cheveux. C’est le cas des peignes en plastique. Privilégiez les peignes en fibre de carbone ou en métal si vous avez es moyens. Cependant e n’est pas en soi un déterminant. Un peigne en plastique pourrait très bien l’affaire.

Les modèles de peignes pour les 360 Waves

illustration d'un peigne incurvé pour obtention des 360 waves

 

Il y a un autre point à vous faire savoir au niveau des types de peignes. Il existe des modèles dits incurvés et des modèles plus classiques dit droits. L’avantage que vous aurez avec les peignes incurvés, c’est la prise plus large qui épouse la forme de la tête et permet par conséquent utilisation plus efficace. Les peignes classiques font le job aussi, mais c’est beaucoup plus fastidieux lorsqu’on les utilise. Seuls les plus rigoureux feront pencher la balance en faveur du peigne incurvé.

 

illustration d'un peigne droit anti-fourche pour améliorer les connexions des 360 waves

Quel côté du peigne utilisé pour les 360 Waves ?

 

Les peignes présentent souvent deux côtés. Un coté avec les dents serrés et un deuxième côté avec des dents plus larges. Si vous avez des cheveux du type moyen (bouclés), que l’on retrouve chez les métisses, alors privilégiez le côté à dent serré. Ce sera d’autant plus efficace de plus vous ne sentirez pas la douleur d’étirement au niveau de cuir chevelu. En ce qui concerne les cheveux crépus, utilisez plutôt le coté à dent large si vous sentez que cela tire un peu trop au niveau de la racine des cheveux. En effet, cela peut être très douloureux pour les plus sensibles.

Toutefois, si vous vous êtes récemment fait couper les cheveux, il est plus efficace d’utiliser le côté dents fines de votre peigne. Si vous êtes déjà dans une phase de Wolfing, il est plus efficace d’utiliser le côté dents larges de votre peigne, notamment pour bien répartir les produits utilisés.

Ce que je dois retenir au sujet de l’usage du peigne pour les 360 waves

 

Il faut retenir que l’utilisation du peigne se fait à un stade un peu plus avancé dans le processus d’obtentions des 360 Waves. Peigner vous permettra de casser les fourches et d’avoir des lignes de waves biens alignées et non discontinues. Si vous le faites de manière régulière vous constaterez la différence tout au long de votre progression. Différence qui s’observe au niveau des connexions et au niveau de la profondeur. Prenez cette habitude pour être un Elite Waver !

360 Waves : Le Wolfing

360 Waves : Le Wolfing

360 Waves : Le Wolfing

L’obtention des 360 waves est un processus qui peut sembler long et difficile. Cependant les plus persévérants et déterminés seront les mieux récompensés pour les efforts fournis. Je souhaite aborder à travers cet article les secrets d’une méthode efficace, très utilisée par les wavers et qui favorise la formation des waves.

Lorsque j’ai décidé de regarder en détail ce en quoi consiste cette technique, le moins que l’on puisse dire est que je suis tombé sur un tas d’informations qui peuvent souvent prêtées à confusion. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de vous proposer un contenu fiable et par ailleurs mieux vous informer sur cette méthode qui nous vient des USA, mais souvent méconnu du grand public ou par ceux qui débutent dans le 360 Waves Game.

Qu’est-ce que le Wolfing ?

 

Illustration d'un waver en plein processus de Wolfing et qui dévoile la longueur de ses cheveux

Le wolfing est un processus qui consiste à laisser pousser ses cheveux sur une période allant de 4 semaines à 10 voir 12 semaines après les avoir coupés, tout en adoptant une routine qui vous permettra d’obtenir et de parfaire vos 360 waves (ou autres angles).

Contrairement à la plupart des techniques d’ondulation pour cheveux du type afro qui recommandent de couper régulièrement les cheveux pour les maintenir à ras, le wolfing se pratique au fur et à mesure que vos cheveux poussent sur une période pouvant aller jusqu’à 12 semaines. Durant cette période, vous devrez veiller à ce que vos cheveux soient bien hydratés, régulièrement brosser et protéger à l’aide d’un durag ou d’une wavecap.

Quelle longueur de cheveux faut-il pour débuter la phase de Wolfing ?

 

Lors mes recherches sur le wolfing, je me suis rendu compte que la notion de longueur des cheveux revenait beaucoup. En fait, ce n’est qu’à partir d’une certaine longueur de cheveux que vous êtes considéré comme étant réellement dans la phase du wolfing. La question était de déterminer à combien est fixée cette longueur ?

Afin d’obtenir des informations fiables sur la longueur des cheveux afros en phase de wolfing, j’ai regroupé des avis provenant de coiffeurs expérimentés et spécialistes des waves. A l’unanimité, les 25 coiffeurs consultés considèrent qu’il faudrait une longueur minimum de 2cm. Ils considèrent en effet que cette longueur de cheveux permettra d’obtenir des ondulations plus larges sous la forme de 360 waves (ou tout autres angles, 180, 540, 720 waves).

Bien que vous devrez garder vos cheveux pendant un certain temps durant le processus, il ne vous est pas interdit de faire vos contours… Nous savons à quel point il est important d’avoir une apparence soignée.

Combien de temps sépare le début de la phase de Wolfing et l’apparition des 360 waves ?

 

 processus de wolfing avant coupe de cheveux

 

Eh bien, parlons-en ! Alors, combien de temps faut-il attendre durant la période de wolfing avant l’apparition de 360 waves ? Cela dépend de la profondeur que vous souhaitez attribuer à vos waves.

Voici la répartition de chaque niveau de courbes concernant l’apparition des 360 waves :

  • waves courtes : Elles correspondent au type de cheveux ondulés. Il faut généralement compter environ une semaine et demie à deux semaines avant que les vagues ne commencent à apparaître. Les courbes des vagues courtes n’ont pas besoin d’autant de temps que celles des vagues profondes.
  • waves moyennes : Elles correspondent au type de cheveux bouclés. En général, les vagues moyennes prennent environ trois à quatre semaines et elles ont plus de courbes que les waves courtes. Ces courbes donnent à votre tête un aspect wavy un peu plus prononcé.
  • waves longues : Elles correspondent au type de cheveux crépus/frisés. Pour des vagues plus longues, il faut généralement compter environ un mois et demi à deux mois. Les longues waves ont trois fois plus de courbes que les waves courtes et deux fois plus de courbes que les waves moyennes.

Quel est l’impact de l’alimentation dans la formation des 360 waves ?

 

Vous devez savoir que de manière générale, la formation de waves dépend de nombreux facteurs parmi lesquelles la génétique, la nutrition et l’hygiène. Vous l’aurez compris il en va de même pour les 360 waves même durant le wolfing.

L’importance de l’alimentation dans le développement des 360 waves

Comme la plupart des choses qui concernent l’anatomie humaine, la nutrition joue un rôle essentiel pour le bien-être et la croissance. La croissance de vos cheveux n’est pas une exception!

Effectivement, votre alimentation a une incidence sur la formation de vos 360 waves. Une alimentation équilibrée composée de protéines, de céréales et de fibres contribue à favoriser la croissance des cheveux. Elle permet également de garder vos cheveux forts et sains.

Manger chaque jour une portion de viande maigre comme le poisson, le poulet et les œufs est idéal pour renforcer vos cheveux et vous donner l’éclat nécessaire à la formation de 360 waves.

Je dois également mentionner que les oligo-éléments tels que le fer, le zinc, le magnésium et la biotine ont également un effet sur les cheveux. Je vous conseille de prendre une multivitamine par jour. Les bons aliments et les bons minéraux peuvent apportés un plus pour vos 360 waves.

L’eau est l’élément principal de l’hydratation des 360 waves

 

Je vous recommande aussi de boire beaucoup d’eau. L’eau favorise la croissance naturelle des cheveux, les renforce et est également très bénéfique pour votre corps. Buvez un minimum de 2 litres par jour. C’est un fait peu connu que la déshydratation stoppe immédiatement la croissance des cheveux, or la croissance des cheveux est un facteur important pour la mise en œuvre du wolfing. Je tiens également à mentionner que le fait de boire hydrate la racine des cheveux, ce qui réduit les problèmes de pellicules. Rien de pire que de voir des pellicules gâcher vos waves.

À quelle fréquence devez-vous laver les cheveux pendant le processus de wolfing ?

 

La règle de base pour l’entretien de vos cheveux pendant le wolfing est de les laver deux à trois fois par semaine. Bien sûr, il y a des exceptions à toutes les règles. Vous pouvez vous laver les cheveux moins ou plus que ce qui est suggéré, en fonction de votre mode de vie.

Par exemple, si vous pratiquez des activités physiques qui vous font transpirer, vous pouvez vous laver les cheveux plus souvent que les deux ou trois fois par semaine. Mais vous devrez appliquer la méthode de lavage spécifique aux waves.

Comment faire un shampooing et laver les cheveux pour de meilleures 360 waves ?

J’ai l’impression que la plupart des wavers compliquent trop ou appréhendent beaucoup l’hygiène capillaire de peur d’abîmer la formation de leurs waves. Mais ne vous inquiétez pas plus pour cela. Il n’y a en réalité rien de bien compliqué.

 

préparation du shampooing pour lavage des 360 waves

 

Pour favoriser le maintien de vos 360 waves, utilisez un shampooing pour le lavage de vos cheveux. Appliquez une petite quantité de shampooing dans votre paume puis appliquez-la doucement sur vos cheveux humides. Vous devrez alors appliquer le shampooing dans le même sens que vos ondulations. Une fois que vous aurez fait mousser et appliqué le shampooing, vous pouvez commencer à brosser vos cheveux dans le sens de vos waves à l’aide d’une brosse à waves adaptée. Une fois le brossage terminé, mettez un durag par-dessus vos cheveux qui contiennent encore de la mousse.

 

lavage des 360 waves durant le processus de wolfing

 

Le maintien des 360 waves à l’aide d’un durag

L’étape suivante consiste à bien rincer vos cheveux avec de l’eau à température ambiante. Vous pouvez les sécher à l’aide d’une serviette que vous appliquerez sur votre tête. Afin d’éviter que vos cheveux ne frisent, s’ils ne sont pas maintenus, nous vous recommandons vivement de porter un durag pendant au moins une à deux heures de temps après lavage.

La dernière étape du Wolfing

 

Lorsque vous envisagerez de vous couper les cheveux à l’issu de la période de wolfing, nous vous conseillement de les laver 24 heures avant d’aller chez le coiffeur. Il est déconseillé d’aller chez le coiffeur avec des cheveux humides, car ils sont très difficiles à couper.

Voilà, vous savez maintenant tout ce qu’il faut pour préparer votre wolfing.

Le wolfing par intervalle

Sachez également qu’il existe une variante du wolfing qui permettrait d’obtenir de meilleures 360 waves : il s’agit du wolfing par intervalles. Vous commencez par attendre jusqu’au moment où vous pensez avoir besoin d’une coupe de cheveux, puis vous prolongez cette attente de deux semaines supplémentaires. Une fois que vous avez obtenu votre coupe de cheveux, vous attendez qu’elle repousse, puis au lieu d’attendre à nouveau deux semaines, vous attendez cette fois-ci quatre semaines, en augmentant régulièrement votre temps de wolfing de deux semaines entre les coupes de cheveux jusqu’à ce que vous atteigniez la barre des 12 semaines. Les intervalles vont ainsi de 2 semaines, 4 semaines, 6 semaines, 8 semaines, 10 semaines, 12 semaines entre les coupes de cheveux. À l’issu de cette période, lorsque vous couperez vos cheveux, vous observerez l’apparition de 360 waves plus définies et mieux structurées tout autour de votre tête.

L’action la plus importante dans le processus du Wolfing

 

N’oubliez pas qu’il est essentiel de régulièrement brosser vos waves lorsque vous faites du wolfing. Lorsque vos cheveux poussent, vous devez les discipliné selon le modèle d’angle souhaité (180, 360, 540 ou 720 waves).

Combien temps doit durer une session de brossage en phase Wolfing ?

La durée dépend de vos disponibilités. Une séance de brossage peut durer de cinq à trente minutes. L’essentiel est d’être cohérent dans la façon dont vous vous brossez les cheveux et de faire le plus de fois possibles. Mais pour donner une moyenne de temps, je conseille fortement, de brosser vos waves au moins une heure par jour, surtout en période Wolfing. Vous pouvez sectionner vos séances en plusieurs fois dans la journée. Assurez-vous également de brosser tout autour en utilisant un miroir à main pour vous guider au niveau de l’arrière de la tête.

Contrôler votre processus de Wolfing

Vos séances de brossage auront un rôle capital dans la formation de vos vagues et marqueront une différence entre le wolfing contrôlé et le wolfing non contrôlé. Le wolfing non contrôlé se produit lorsque vous n’avez pas suivi votre routine de brossage et que vos cheveux ne sont pas aussi couchés que vous le souhaitez, tandis que le wolfing contrôlé se produit lorsque vous suivez assidûment votre routine de brossage. Ainsi, lorsque vous passerez chez le coiffeur pour vous faire une coupe après le processus de wolfing, vous serez prêt à montrer au monde l’éclat de vos 360 waves.

Vous voulez avoir les 360 waves ?

Vous voulez avoir les 360 waves ?

Voici votre Ebook GRATUIT à télécharger.

Entrez votre Email et cliquez sur le bouton.

Votre demande a été prise en compte. Veuillez consulter votre boîte Email.