Sélectionner une page
Les waves chez les hommes : le Top 7 des choses que les wavers détestent le plus

Les waves chez les hommes : le Top 7 des choses que les wavers détestent le plus

Les waves chez les hommes : le Top 7 des choses que les wavers détestent le plus

1.     Se réveiller sans son durag

La manière dont on se lève au matin peut déterminer comment on abordera le reste de la journée. Les hommes, adeptes des waves ont tous ou devraient tous avoir une routine capillaire matinale qui consistent à brosser ses waves. Malheureusement, s’il y a une chose que détestent les wavers , c’est se réveiller sans leur durag. Cela est vraiment irritant et peut mettre n’importe quel waver homme de mauvaise humeur. Imaginez, après avoir effectué une session de brossage intense la veille avant d’aller se coucher, tout en ayant pris le soin d’attacher son durag pour maintenir la compression durant le sommeil, et qu’à votre réveil, au premier réflexe, qui s’agit de toucher votre tête, vous vous apercevez que rien ne protège vos waves, vous constater simplement avec tristesse que vos efforts ont été ruinés en une nuit. Cela peut arriver dans le cas on a été très agitée durant le sommeil.

Petit conseil

Le durag est un des accessoires les plus importants pour un waver homme. Pour éviter ce genre de situation, vaut mieux utiliser une double compression à l’aide d’une wave cap supplémentaire et l’attacher suffisamment bien autour du front pour éviter que le durag ne se défasse durant la nuit.

2.     Que d’autres personnes touchent vos waves

Une autre chose qui horripiler les hommes adeptes des waves, c’est le comportement de certaines personnes lorsqu’elles rencontrent pour la première fois un waver et que par la même occasion, découvrent également les waves. En effet lorsqu’on ne connait pas, cela peut attiser la curiosité des gens et les poussent parfois à demander de pouvoir les toucher comme si vous devenez un parc d’attraction ambulant. Tout homme wavers qui se respectent, refuseront qu’on leur touche la tête n’importe comment. La seule chose qui puisse être autorisé à entrer en contact permanent avec les cheveux wavy, c’est une brosse et un durag. C’est irrespectueux de vouloir toucher la tête des gens.

3.     Ceux qui portent un durag sans avoir de waves

À l’origine le durag, était un accessoire permettant aux femmes de couvrir leurs cheveux comme un foulard. Il a une réelle utilité. Mais en ce qui concerne les hommes passionnés de waves, le durag permet surtout la compression et le maintien de l’ondulation des cheveux. De plus en plus aujourd’hui il, le durag est devenu un accessoire de mode à part entier dans la communauté afro. En effet, même ceux qui n’ont pas les 360waves, portent un durag. Cependant, ce qui peut agacer, c’est que, pour un wavers, le durag est vraiment un élément nécessaire, cependant il est utilisé plus pour l’effet de style qu’il procure. Ce qui est parfois gênant, c’est la confusion entre ceux qu’il porte le durag par mode et ceux dont l’utilité est réelle.

4.     Les hommes avec les 180 waves versus les hommes avec les 360 waves

On le sait tous les 360 waves nécessitent beaucoup de travail et d’acharnement pour en avoir de parfaites. L’effet visuel est très beau esthétiquement parlant et cela force le respect. Beaucoup voudrait avoir les 360 waves mais par manque de motivation ou par difficulté, abandonnent. Nous ne disons pas que cela est systématique, mais je me dis que certains hommes cèdent à la facilité et se contentent des 180 waves. En effet l’angle le plus facile à travailler lors des sessions de brossage, c’est celui du dessus de la tête. Par contre les angles de l’arrière et des côtés droit et gauche de la tête sont bien plus difficiles à contrôler. Alors quand un homme détient le tourbillon complet, à savoir les 360waves, cela attise souvent la convoitise et parfois un peu de jalousie.

5.     Les coiffeurs qui ne savent pas couper les waves

Il n’y a rien de pire pour un waver que de se rendre chez un coiffeur, qui ne sait pas traiter et coiffer les waves. Imaginez, après avoir durement travaillé vos 360 waves, pendant plusieurs semaines de wolfing et que le barber chez qui vous vous rendez coupe vos cheveux comme si vous vouliez une coupe lambda. Obtenir des waves parfaites, est complexe et cela nécessite de choisir un coiffeur en mesure de venir sublimer votre travail. En effet, pour éviter des malentendus et des résultats décevant, soyez pédagogique, prenez le temps de définir avec votre coiffeur ce que vous souhaitez, quel taille de sabot utiliser, dans quel sens doit-il passer la tondeuse de la coupe pour éviter de déstructurer vos 360 waves. Toutes ces questions méritent d’être abordées. Assurez-vous que votre coiffeur comprenne et respecte votre travail.

6.     Qu’il se mette à pleuvoir lorsqu’on est à l’extérieur

Imaginez, vous êtes un homme qui prend soin de son apparence et qui ne laisse rien au hasard. Vos waves sont au point, bien structurées et soyeuses. Vous éprouvez de la satisfaction devant le fruit de plusieurs mois de travail et de discipline. Vous vous levez un matin de bonne humeur, vous décidez de vous apprêter pour sortir, il fait beau à l’extérieur. Une fois dehors, tout un coup il se met à pleuvoir. Vous n’avez pas de quoi vous couvrir. C’est la catastrophe, en effet, s’il y a une aune chose qui peut déstructurer les waves, c’est le contact avec l’eau. En effet certains types de cheveux afro au contact de l’eau frisent et ne sont plus aplatis. Pour éviter ce genre de soucis, il faudrait avoir toujours sur soi un durag.

7.     La marque du durag sur le front le matin

Une autre situation énervante le matin, c’est le fait d’avoir la marque du durag sur le front. Se réveiller avec une ligne sur le front comme-ci on avait dormis la tête sur une barre. C’est extrêmement vilain. Pour éviter ce problème, le mieux, c’est d’attacher correctement le durag, de sorte que les deux attaches soient complètement étirer à plat afin d’éviter qu’elles ne s’enroulent et ne forment une corde autour du crâne.

Vous voulez obtenir les 360 waves ?

Vous voulez obtenir les 360 waves ?

Voici votre guide GRATUIT à télécharger.

 

Insérer votre email ci-dessous et cliquez sur le bouton.

Votre demande a été prise en compte